News sur le front des énergies renouvelables

icon_preknowledgeSuite à l’annulation par Conseil d’Etat de l’arrêté du 10 juillet 2006 fixant les tarifs de rachat de l’électricité éolienne par EDF, le ministère de l’écologie a confirmé le prix actuel de rachat de l’éolien, alors d’aucuns espéraient une révision à la baisse.
Le prix de rachat actuel, 84 euros le MWh, en regard du coût de production estimé entre 50,4€/MWh et 73,5€/MWh selon le nombre d’heures de fonctionnement, laisse une marge d’exploitation confortable, sur la justification que le prix de rachat est proche du coût moyen de production de l’électricité constaté à 90€ sur PowerNext en octobre.

L’objectif de la France est d’atteindre 23% de production d’energie à base de sources renouvelables d’ici 2020. C’est l’objectif affiché de Jean-Louis Boorloo dans le cadre du Grenelle de l’Environnement. C’est l’objet du  « plan national de développement des énergies renouvelables » de cinquante mesures, qu’il présente, ce lundi, à l’occasion de la semaine des énergies renouvelables du bâtiment et de la maîtrise de l’énergie au CNIT-La Défense.

Malgré tout, l’éolien qui a fait surtout l’objet d’opérations financières de grande envergure motivées par un prix de rachat garanti, est en perte de vitesse car, suite à la crise financière, l’offre de crédit est non seulement réduite, mais chère et le prix d’achat des éoliennes s’est renchérit dans le sillage du prix des matières premières. Les grands projets éoliens devraient être retardés.

Le photovoltaïque semble résister à la crise, puisque le fabricant Q-Cell relève ses prévisions pour 2008, en dépit des recommandations de Morgan Stanley qui anticipe des difficultés pour le secteur. Le ministère de l’écologie veut miser sur cette technologie pour 2009 puisqu’il va publier des tarifs de rachat d’énergie et d’aide au financement très intéressants. Prendre des mesures incitatives dans ce secteur c’est aussi venir en aide au Bâtiment, secteur traditionnellement moteur de croissance.

Auteur de l’article : Jerome Capirossi

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *