Le cadre du débat électoral est l’avenir de la Corse. Il ne soit pas s’écrire uniquement en terme de niveau d’autonomie ou d’indépendance, mais il doit aussi questionner l’avenir à propos de l’activité économique, des emplois, du logement, de la santé, du patrimoine environnemental qui conditionne la valeur du patrimoine de chacun.

Sur ce plan, la Corse a grands atouts alors que le contexte international offre des occasions, que les nouveaux enjeux industriels ouvrent des places pour de nouveaux entrants. Il est urgent de s’en préoccuper. C’est l’objet de cette plate-forme qui voudrait déboucher sur les assises du développement durable et d’une nouvelle politique industrielle en Corse.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.